Les PFAS, toxiques, labiles et persistants, présents dans certains emballages alimentaires et la vaisselle jetable

Les PFAS, composés per et polyfluoroalkyles sont des polluants chimiques particulièrement inquiétants pour plusieurs raisons :
– Il existe plusieurs milliers de structures différentes, ce qui complique leur détection.
– Du fait de leurs propriétés antiadhésives et antitaches, ils sont abondamment utilisés dans les emballages alimentaires et la vaisselle en papier jetables, carton et fibres végétales moulées.
– Ils sont labiles et peuvent diffuser dans la nourriture au contact de ces emballages et dans l’environnement
– Ils ne sont pas biodégradables et du fait de leur persistance, s’accumulent dans l’environnement qui devient une source de contamination, jusque dans l’eau potable (1).
– Leur toxicité est avérée, favorisant les cancers et affaiblissant les systèmes immunitaire et hormonal. Ils perturbent notamment la fonction thyroïdienne.

Une enquête européenne (2), avec test mesurant le fluor organique total et pouvant ainsi détecter les PFAS de manière globale, a montré la présence de ces additifs à des niveaux élevés dans la plupart des emballages alimentaires analysés.

Références :
1. Les PFAS, un danger sanitaire mal mesuré présent dans l’eau potable
2. Enquête européenne sur les PFAS dans les emballages alimentaires et la vaisselle jetables

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email