Les PFAS, toxiques, labiles et persistants, présents dans certains emballages alimentaires et la vaisselle jetable

Les PFAS, composés per et polyfluoroalkyles sont des polluants chimiques particulièrement inquiétants pour plusieurs raisons :
– Il existe plusieurs milliers de structures différentes, ce qui complique leur détection.
– Du fait de leurs propriétés antiadhésives et antitaches, ils sont abondamment utilisés dans les emballages alimentaires et la vaisselle en papier jetables, carton et fibres végétales moulées.
– Ils sont labiles et peuvent diffuser dans la nourriture au contact de ces emballages et dans l’environnement
– Ils ne sont pas biodégradables et du fait de leur persistance, s’accumulent dans l’environnement qui devient une source de contamination, jusque dans l’eau potable (1).
– Leur toxicité est avérée, favorisant les cancers et affaiblissant les systèmes immunitaire et hormonal. Ils perturbent notamment la fonction thyroïdienne.

Une enquête européenne (2), avec test mesurant le fluor organique total et pouvant ainsi détecter les PFAS de manière globale, a montré la présence de ces additifs à des niveaux élevés dans la plupart des emballages alimentaires analysés.

Références :
1. Les PFAS, un danger sanitaire mal mesuré présent dans l’eau potable
2. Enquête européenne sur les PFAS dans les emballages alimentaires et la vaisselle jetables

Les propos de Thierry Casasnovas sont-ils dangereux ?

Il est devenu la star  francophone du net dans le domaine de la nutrition : plus de 500 000 abonnés, un cumul de 79 millions de vues. La métamorphose qu’il a expérimentée sur lui-même avec une alimentation crudivore est spectaculaire et fait le socle de son approche médiatisée par de multiples vidéos ! La critique de la médecine conventionnelle, et plus globalement des autres approches nutritionnelles y est sévère.
Le ministère de l’intérieur, qui affirme avoir reçu près de 600 signalements, a commencé une enquête judiciaire pour mise en danger de la santé autrui (1). Parmi les faits reprochés : l’incitation au jeûne sec prolongé, avoir présenté le lait de coco comme un substitut convenable au lait maternel (2), ce qui a conduit un jeune enfant aux urgences, un dénigrement sans nuance des traitements conventionnels.
Cela pose la question de la liberté d’expression, et de la liberté de chacun de s’inspirer de qui il veut, en acceptant les risques qu’il prend. Sauf qu’en cas de problème, c’est le collectif qui assure, pour récupérer ce qui peut l’être.
Cela pose aussi la question de qui peut tenir des propos dangereux ou pas. Cela reste sous couvert d’anonymat mais ce que des personnes entendent dans certains cabinets médicaux a des effets délétères sur leur bien-être et par extension sur leur santé. Cela est-il plus acceptable ?
En fait c’est vraiment à nous de discerner en qui nous pouvons avoir confiance ou non.
Les personnes comme Thierry Casasnovas qui fondent  leur connaissance sur une extension de leur expérience personnelle et ont besoin de dénigrer les autres approches pour valoriser la leur deviennent (en le souhaitant un peu ou malgré eux) des petits gurus du net.
Ils ne sont ni dans le discernement de la démarche scientifique (au sens noble), ni dans l’humble sagesse qui sait que toute connaissance est relative et que la coopération qui contribue au bien-être de tous commence par le respect de la différence. Le problème n’est pas d’être dans son ego, tout le monde y est plus ou moins, mais d’en être conscient ! C’est pourquoi de tels personnages ne sont pas ceux qui nous éclairent le plus.

Références :
1 Les conseils toxiques d’une star du net – Que Choisir Santé n°158, mars 2021, p. 11
2. Thierry Casasnovas a-t-il recommandé l’eau de coco comme substitut au lait maternel pour les bébés ?

Booster son immunité : une expression bien maladroite

Booster veut dire amplifier pour augmenter la puissance, un terme qui s’applique particulièrement aux machines.
L’expression est elle vraiment appropriée pour prendre soin de son système immunitaire ?
« Booster son immunité » est une expression omniprésente dans les articles et les posts de santé naturelle. Avec à suivre une longue liste de conseils incluant des compléments alimentaires qui sont des produits ultra-transformés concentrés en vitamines pas forcément utiles et de plantes aux vertus incertaines dans ce domaine  et servies en comprimés ou gélules qui sont des formes bien peu actives !
L’immunité a beau être complexe dans son organisation moléculaire, elle est simple dans son fonctionnement. Elle affectionne une position stable dans un environnement qui répond aux besoins de l’organisme, et lui laisse l’espace de déployer son potentiel.
Alors pourquoi booster une fonction qui avant tout besoin d’être nourrie par ce dont elle besoin, et de s’exercer avec sa propre intelligence.
Ce qui permet à l‘immunité de déployer son meilleur potentiel est probablement une alimentation naturelle et diversifiée, consommée avec plaisir, une respiration oxygénante, ainsi que de l’activité physique, de la détente. Que des choses simples…
Elle semble également apprécier l’optimisme qui accepte les choses dont l’organisation nous échappe, pour mieux s’engager dans ce qui dépend vraiment de nous. Loin de la peur que les choses soient comme nous le craignons, et de l’anxiété qui est avant tout une intolérance à l’incertitude, alors que l’incertitude fait partie de la vie…